COMMUNIQUÉ

 

Pour diffusion immédiate

Pour un programme universel de saine alimentation à l’école

Montréal, 8 septembre 2021 − À l’occasion de la campagne électorale fédérale 2021, La Cantine pour tous (LCPT) demande aux candidats de toutes les formations politiques de s’engager à investir dans un programme universel de saine alimentation scolaire.

« Nous joignons notre voix aux 170 organismes membres de la Coalition pour une saine alimentation scolaire pour réclamer que cesse une situation embarrassante : le Canada est un des seuls pays du G7 à ne pas avoir de programme d’alimentation scolaire soutenu par le gouvernement fédéral », souligne Thibaud Liné, directeur général de La Cantine pour tous.

Au Québec, LCPT est un regroupement de 35 organismes ancrés et engagés dans leur milieu qui se sont donné pour mission commune de favoriser la sécurité alimentaire pour tous. Le programme qu’ils ont mis en place en 2019, La Cantine dans les écoles, permet aux familles de commander facilement des dîners scolaires sains et abordables.

En 2020-2021, près de 100 000 repas ont été livrés à des enfants de 15 écoles de la province. Cette année, le programme est offert dans 26 écoles de Montréal, Laval, Sherbrooke, Québec et du Lac-Saint-Jean.

La croissance d’un tel programme doit se poursuivre, pour que chaque enfant accède aux bienfaits d’une alimentation saine en milieu scolaire.
La crise sanitaire, en accentuant la précarité des populations vulnérables, accroît la pertinence d’agir de façon concertée en ce sens.

C’est pourquoi LCPT joint sa voix à la campagne Nourrir nos jeunes, de la Coalition pour une saine alimentation scolaire et demande un investissement initial de 2,7 G$ en 2022, en vue d’établir un programme canadien universel de saine alimentation scolaire, ainsi qu’un budget annuel récurrent pour son fonctionnement les années suivantes.

« S’engager à mettre en place un programme universel de saine alimentation scolaire, c’est miser sur un projet profitable pour toutes les collectivités, dit Donald Boisvert, président de La Cantine pour tous et directeur général de La Corbeille Bordeaux-Cartieville. C’est permettre à la jeunesse de persévérer, réussir à l’école, développer son plein potentiel et contribuer positivement à l’ensemble de la société. »

Au sujet de La Cantine pour tous

La Cantine pour tous est un OBNL regroupant des organismes à vocation sociale qui offrent des services alimentaires à leur communauté. La mission commune qui anime ses membres est de favoriser la sécurité alimentaire des citoyens en facilitant une offre de repas sains et abordables, en particulier pour les enfants et les aînés.
Les forces du réseau de La Cantine pour tous : l’action collective, le partage des ressources, l’entraide et le souci de trouver des solutions adaptées aux différents milieux, dans le respect des individus.

– 30 – 

Des chiffres et des faits

37 : le rang qu’occupe le Canada parmi les 41 pays les plus riches en matière d’accès aux aliments nutritifs pour les enfants

⅓ et ⅔ : au pays, 1 élève du primaire sur 3 et 2 élèves du secondaire sur 3 ne mange pas un déjeuner nutritif avant d’aller en classe

91 % des Québécois sont favorables à la mise sur pied d’un programme d’alimentation scolaire universel, financé par des fonds publics fédéraux, provinciaux et municipaux

26,7 % : le pourcentage d’enfants de la province qui n’ont pas accès à 3 repas par jour, selon l’estimation des Québécois

50 % : en réalité, la moitié des enfants québécois n’ont pas accès à 3 repas par jour

Avantages des programmes d’alimentation scolaire :

favorisent l’adoption de saines habitudes alimentaires;
augmentent la santé et le bien-être des enfants;
favorisent l’apprentissage et la réussite;
soutiennent l’économie et les produits locaux frais.

Sources : Coalition pour une saine alimentation scolaire; Le Club des petits déjeuners